Canada House Clinics présente sa mise à jour de résultats du quatrième trimestre de l’exercice 2020

NE PAS DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NI SUR AUCUN FIL DE PRESSE AMÉRICAIN Toronto, le 16 juin 2020 (CNW) – Canada House Wellness Group Inc. (CSE : CHV) (« Canada House » ou la « société »), une entreprise de cannabis médical entièrement intégrée, est fière de présenter la mise à jour de résultats de sa

By |2021-01-12T20:04:56+00:00juin 16th, 2020|Nouvelles|

Le Groupe Canada House Wellness conclu l’acquisition d’IsoCanMed Inc.

NE PAS DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NI SUR AUCUN FIL DE PRESSE AMÉRICAIN Toronto – 12 juin 2020 (CNW) – Canada House Wellness Group Inc. (CSE: CHV) (« Canada House », « la Société », ou « CHV ») a annoncé aujourd’hui avoir conclu l’acquisition stratégique (la « transaction ») annoncée précédemment d’IsoCanMed Inc. (« ICM

By |2021-01-12T20:07:09+00:00juin 12th, 2020|Nouvelles|

Le groupe Canada House Wellness annonce la signature d’un accord avec la Société Québécoise du Cannabis et reçoit un bon de commande subséquent de la part d’une province de l’ouest

NE PAS DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NI SUR AUCUN FIL DE PRESSE AMÉRICAIN Toronto – 11 juin 2020 (CNW) – Canada House Wellness Group Inc. (CSE : CHV) (« Canada House » ou la « Société »), une entreprise de cannabis médical entièrement intégrée, a le plaisir d’annoncer qu’elle a signé une lettre d’intention avec la

By |2021-01-12T20:10:56+00:00juin 11th, 2020|Nouvelles|

Abba Medix reçoit une fenêtre d’inspection pour la certification BPF de l’UE

NOT FOR DISTRIBUTION TO U.S. NEWSWIRE SERVICES OR DISSEMINATION IN THE UNITED STATES Toronto – 10 juin 2020 (CNW) – Canada House Wellness Group Inc. (CSE: CHV) (« Canada House » ou la « Société »), une entreprise de cannabis thérapeutique entièrement intégrée, est heureuse d’annoncer que sa filiale en propriété exclusive, Abba Medix Corp.

By |2021-01-12T20:11:54+00:00juin 10th, 2020|Nouvelles|

Canada House Wellness Group annonce le traitement de commandes dépassant 1,1 million de dollars. Abba Medix Corp. ajoute à ses ventes du secteur thérapeutique des commandes reçues par l’intermédiaire de canaux de vente du secteur récréatif

À NE PAS DIFFUSER AUX SERVICES D’INFORMATION AMÉRICAINS NI AUX ÉTATS-UNIS Toronto – le 8 juin 2020 (CNW) – Canada House Wellness Group Inc. (CSE : CHV) (« Canada House » ou la « Société »), une entreprise de cannabis thérapeutique entièrement intégrée, est heureuse d’annoncer que sa filiale en propriété exclusive, Abba Medix Corp.

By |2021-01-12T20:13:49+00:00juin 8th, 2020|Nouvelles|

À propos

Canada House Wellness Group is a leading cultivator of medical-grade, high-quality cannabis, and provider of cannabinoid therapy, targetting the medical & recreational markets globally.

Canada House (CHV.CN)

Dernières publications

Nous joindre

NE PAS DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NI SUR AUCUN FIL DE PRESSE AMÉRICAIN Toronto, le 16 juin 2020 (CNW) – Canada House Wellness Group Inc. (CSE : CHV) (« Canada House » ou la « société »), une entreprise de cannabis médical entièrement intégrée, est fière de présenter la mise à jour de résultats de sa filiale en propriété exclusive Canada House Clinics Inc. (« CHC »). Au quatrième trimestre, CHC a enregistré une hausse de son chiffre d’affaires et un BAIIA ajusté atteignant 362 000 $, grâce à des réductions de coûts et à une croissance de sa clientèle de patients anciens combattants. La société CHC a été créée en 2013 par d’anciens combattants ayant découvert que le cannabis médical pouvait apporter un soutien efficace à différents problèmes après-combat, notamment aux patients souffrant de trouble de stress post-traumatique (TSPT) et de douleur chronique. CHC continue à améliorer son soutien aux anciens combattants en leur offrant des conseils d’expert sur l’utilisation du cannabis médical, en les aidant à s’y retrouver dans leurs avantages sociaux, en leur proposant un environnement solidaire et en organisant des événements utiles dans ses cliniques. L’entreprise s’est développée et sert maintenant tous les Canadiens, mettant à leur disposition du personnel médical sur quatorze sites répartis dans tout le Canada. Afin d’aider Canada House à avancer résolument dans son parcours de rentabilité, CHC a augmenté son chiffre d’affaires, réduit ses effectifs, amélioré ses opérations et réduit ses coûts de prescripteur, ce qui a permis d’accroître la rentabilité tout en passant de 11 à 14 cliniques couvrant maintenant tout le Canada. Pour le quatrième trimestre qui a pris fin le 30 avril 2020, le chiffre d’affaires a augmenté de 13 % (ou 146 000 $) pour atteindre 1 288 000 $, alors qu’il était à 1 142 000 $ au même trimestre de l’exercice précédent. Sur une base pro forma, les dépenses d’exploitation ajustées ont baissé de 23 % (281 000 $) à 927 000 $, alors qu’elles s’élevaient à 1 207 000 $ durant le même trimestre de l’exercice précédent. Le BAIIA ajusté du quatrième trimestre de l’exercice 2020 a augmenté de 652 % (427 000 $), à 362 000 $, alors qu’il était déficitaire de 66 000 $ durant le même trimestre de l’exercice précédent. CHC a maintenu ses activités depuis le début de la pandémie de COVID-19, notamment grâce à la télémédecine et au logiciel de gestion des patients utilisateurs de cannabis créé par Knalysis Technologies, une autre division de Canada House. Dix des quatorze cliniques sont déjà physiquement rouvertes et les quatre autres rouvriront d’ici début juillet, dès que la situation le permettra. Principaux chiffres et faits nouveaux à CHC •Les patients de CHC achètent annuellement plus de 25 millions de dollars de cannabis médical, provenant de plus de 20 producteurs agréés, dont le nouveau venu Abba Medix Corp. • Depuis ses débuts, CHC a servi plus de 14 000 patients et dessert environ 25 % de l’important marché des anciens combattants. Plusieurs anciens combattants ayant certains problèmes de santé ont droit à des avantages importants pour se procurer du cannabis médical. • Depuis janvier 2019, le nombre de patients anciens combattants ayant des documents médicaux valides est passé d’environ 2 400 à approximativement 2 900 aujourd’hui. • CHC a augmenté sa quantité totale de prescripteurs agréés et diminué ses frais connexes. CHC collabore maintenant avec 5 médecins et 3 infirmières praticiennes, augmentant aussi sa facturation provinciale en Ontario et en Nouvelle-Écosse. • CHC exploite maintenant 14 cliniques dans tout le Canada, par rapport à 11 début 2019, dont deux cliniques à l’intérieur d’un centre médical où CHC verse un loyer minime, voire nul, mais fournit les services d’un éducateur pour aider ces établissements à offrir des traitements faisant appel au cannabis. • Durant l’année civile 2019, en collaboration avec Knalysis Technologies, CHC a complètement remplacé sa plateforme de gestion des patients utilisateurs de cannabis. Nommée CPM 2.0, la nouvelle plateforme offre des fonctions de gestion de flux de tâches, un module intégré de télémédecine parfaitement sécurisé, accessible sur appareils mobiles, un module automatisé de rapprochement des frais de formation des producteurs agréés, des plans de traitement numériques, des portails pour médecins, des portails pour patients, un suivi mensuel des commandes par patient, un fonctionnement nettement plus efficace et des fonctions de rapport performantes. • CHC a augmenté ses services aux anciens combattants, proposant maintenant de nouveaux programmes de soutien entre pairs, l’utilisation gratuite d’une salle de traitement à sa clinique amirale d’Oromocto (Nouveau-Brunswick), des services d’aide pour remplir des documents médicaux et l’organisation ou la commandite d’un plus grand nombre d’événements pour anciens combattants.
« Bénéficiant depuis sa création d’une relation spéciale avec les anciens combattants, Canada House aide tous les Canadiens voulant sérieusement utiliser le cannabis médical pour améliorer leur santé et leur bien-être », déclare Chris Churchill-Smith, PDG de Canada House. « Notre division clinique est un canal de distribution médicale précieux pour soutenir la croissance d’Abba Medix et CHC a réalisé d’importantes réductions de coûts et améliorations de rentabilité. » « Je suis fier de la croissance, des améliorations et des réductions de coûts qui ont été enregistrées grâce à l’équipe CHC », déclare Alex Kroon, président de Canada House Clinics. « Nos éducateurs médicaux aident tous les Canadiens à trouver le plan de traitement à base de cannabis médical convenant à leurs besoins et je suis particulièrement fier de notre soutien croissant à nos patients anciens combattants. »
Remarque concernant les indicateurs financiers non conformes aux PCGR Dans ce communiqué de presse, l’entreprise présente des « dépenses d’exploitation ajustées » et un « BAIIA ajusté ». Ces indicateurs ne sont pas conformes aux normes internationales d’information financière (« NIIF »), mais jouent un rôle important pour aider notre équipe de direction et notre conseil d’administration à analyser et évaluer les tendances et les résultats d’exploitation de notre activité de base. Ils nous aident aussi à préparer et approuver notre budget annuel. En conséquence, nous croyons que les dépenses d’exploitation ajustées et le BAIIA ajusté peuvent constituer des informations utiles aux investisseurs et aux analystes désirant comprendre et évaluer nos résultats d’exploitation, au même titre que notre direction et notre conseil d’administration. Notre utilisation des dépenses d’exploitation ajustées et du BAIIA ajusté présente des limites à titre d’outil d’analyse, de sorte que ces chiffres ne doivent pas être utilisés de manière isolée ni remplacer une analyse de nos résultats conformes aux NIIF. Les dépenses d’exploitation ajustées et le BAIIA ajusté excluent les intérêts en cours et les intérêts accumulés, les impôts sur le revenu et tous les amortissements reliés aux activités de CHC. Ces ajustements à nos indicateurs financiers NIIF reflètent l’exclusion d’éléments récurrents et seront répercutés dans nos états financiers dans un avenir prévisible. En outre, ces indicateurs peuvent être calculés différemment d’autres indicateurs financiers hors PCGR utilisés par d’autres entreprises, mais ayant des titres semblables, ce qui limite leur utilité à des fins de comparaison. La société Canada House Canada House Wellness Group Inc. est la société mère des entités suivantes : Abba Medix Corp., un producteur agréé de Pickering (Ontario), produisant du cannabis médical de qualité supérieure; IsoCanMed inc., un producteur agréé de Louiseville (Québec), produisant du cannabis en serre de première qualité sur son site de 64 000 pieds carrés utilisant des technologies de pointe de culture verticale et aéroponique; Canada House Clinics inc., exploitant des cliniques dans tout le pays qui collaborent avec des équipes de soins de première ligne pour offrir des services spécialisés de traitement à base de cannabis à des patients souffrant de problèmes médicaux simples et complexes; et Knalysis Technologies, fournisseur d’un logiciel infonuagique entièrement personnalisable, permettant aux médecins, aux prestataires de soins et aux patients d’accéder à des données sur les traitements utilisant du cannabis médical. Canada House sert le marché canadien du cannabis destiné principalement au marché médical. Pour plus d’informations, visitez www.canadahouse.ca ou le site de SEDAR : www.sedar.com. Pour plus d’informations, contactez : Steven Pearce, vice-président et directeur juridique Canada House Wellness Group Inc. 289-980-3584 spearce@canadahouse.ca Mise en garde concernant les informations prospectives. Le présent communiqué de presse contient des déclarations prospectives portant entre autres sur la clinique, la production et les activités technologiques de la société, avec ses plans futurs, marchés, objectifs, buts, stratégies, intentions, convictions, attentes et estimations, déclarations qu’on peut généralement identifier par l’emploi de termes comme « peut », « sera », « pourrait », « devrait », « serait », « probable », « possible », « s’attend à », « a l’intention de », « estime », « prévoit », « croit », « planifie », « objectif » et « continue » (ou leurs formes négatives) et de mots et d’expressions d’importance semblable. La société juge raisonnables les attentes que présentent ces énoncés prospectifs, mais ceux-ci comportent des risques et des incertitudes, et il convient donc de ne pas s’y fier indûment. Comme toute déclaration prévisionnelle se fonde sur des facteurs ou hypothèses de poids, les résultats réels peuvent s’écarter sensiblement de ceux exprimés ou sous-entendus dans ces déclarations. Parmi les hypothèses importantes qui sous-tendent les informations prospectives dans ce communiqué de presse, citons les règlements relatifs à la consommation de cannabis en vertu du Règlement sur l’accès au cannabis à des fins médicales et de la Loi concernant le cannabis et modifiant la Loi réglementant certaines drogues et autres substances, le Code criminel et d’autres lois, adoptés par le gouvernement fédéral canadien, qui ont légalisé le 17 octobre 2018 et le 17 octobre 2019 le cannabis et les substances comestibles, les drogues et les huiles à base de cannabis pour usage récréatif; la liquidité et les ressources en capital de l’entreprise, y compris la disponibilité de ressources en capital supplémentaires pour financer ses activités; le niveau de concurrence; la capacité d’adapter les produits et services à l’évolution du marché; la capacité d’attirer et de maintenir en poste les principaux dirigeants; et la capacité d’exécuter les plans stratégiques. On trouvera dans les derniers rapports de gestion annuels et intermédiaires de la société, sous la rubrique « Risques et incertitudes », ainsi que dans d’autres documents de divulgation publique déposés auprès des autorités canadiennes de réglementation des valeurs mobilières, de l’information supplémentaire sur les principaux facteurs susceptibles de modifier sensiblement les résultats par rapport aux attentes, et aussi sur les facteurs ou hypothèses importants appliqués pour préparer des déclarations prospectives. Sauf exigence légale, la société ne s’engage pas à actualiser publiquement ou à réviser les déclarations prospectives contenues dans ce document, que ce soit à la suite de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou autres. Ni le CSE ni son fournisseur de services de régulation (tel que ce terme est défini dans les politiques du CSE) n’assument la responsabilité de la pertinence ou de l’exactitude du présent communiqué.
Go to Top